Skip to content

Universalité du message propagé par Mohamed

universalité de l'islam

Les musulmans croient que Mohamed a reçu le même message que celui reçu par Abraham, Moïse, Jésus, et les autres prophètes, mais que sa mission était de portée universelle. Sa vocation fut de corriger les croyances des gens, de les ramener vers la foi véritable et leur enseigner la vertu.

« [O Mohamed!] Nous ne t’avons envoyé que comme miséricorde pour l’Univers » Le Coran, 21: 107

La lettre de Mohamed à l’empereur romain

Mohamed envoie des missives aux dirigeants et rois des pays et superpuissances avoisinants, tels que la Perse, Byzance, et l’Égypte, les invitant à accepter l’islam, comme « message de Dieu ». Lorsque le roi de Byzance, Héraclius, reçoit la missive de Mohamed, il invite Abu Sufyan (un des principaux chefs et commerçants de La Mecque, qui était par hasard en voyage d’affaires dans les environs) à le rencontrer. Héraclius pose quelques questions à Abu Sufyan et exige qu’il soit honnête.

  • Héraclius demanda: à quelle classe sociale Mohamed appartient-il?
  • Abu Sufyan: il fait partie d’une famille noble de La Mecque.
  • Héraclius: a-t-il trahi, rompu sa promesse ou menti?
  • Abu Sufyan: non.
  • Héraclius: qu’en est-il de ses fidèles, est ce que leur nombre augmente ou diminue? Est-ce que certains de ses fidèles sont partis, tout en étant déçu de Mohamed?
  • Abu Sufyan: leur nombre ne cesse de s’accroitre et ils l’aiment.
  • Héraclius: qu’enseigne Mohamed à ses fidèles?
  • Abu Sufyan: la croyance en un Dieu unique et la justice sociale
  • Héraclius réfléchit un instant et dit: « Si ce que tu me dis est vrai, alors Mohamed héritera de cet endroit ».

L’empereur Héraclius règne sur l’empire romain de 610 à 640 EC. Pendant cette période, il fait trois campagnes militaires, prend le dessus sur l’empire perse, et conquit la Syrie, la Palestine et l’Égypte. En l’an 636 EC, l’islam atteint la Palestine, la Syrie, l’Égypte et la plupart de l’Afrique du Nord. En l’an 642 EC, l’islam conquit la Perse.

L’islam, une religion universelle

Aujourd’hui, l’islam est la deuxième religion dans le monde, après le christianisme. Une étude démographique poussée de plus de 200 pays démontre qu’il y a 1,5 milliards de musulmans de tous âges dans le monde aujourd’hui, ce qui représente 23,2 % du nombre estimé de gens sur Terre en 2010 (Pew Forum on Religion & public life, 2010).

groupe de jeunes filles musulmanes

Tous les musulmans ne sont pas arabes

Les musulmans arabes constituent moins d’un quart du nombre total de musulmans dans le monde. Il y a approximativement 2,1 milliards de chrétiens dans le monde, soit 33 % de la population mondiale, et 1,1 milliards de gens sans religion ou athées dans le monde (16 % de la population mondiale). Le judaïsme représente 0,22 % de la population mondiale (environ 14 millions de personnes).

Remarques

1 Extrait de l’histoire de Marie, dans le Saint Coran, versets 16 à 23, chapitre 19 « Marie »

Un rappel, aussi, l’histoire de Marie, telle qu’il est fait mention dans le Coran. Il est décrit qu’elle se retire dans un endroit situé à l’est, loin de sa famille et étend un voile entre elle et les siens.
« C’est, alors, que Nous lui envoyâmes Notre Esprit (Gabriel) qui se présente à elle sous la forme d’un homme parfait.
Elle dit : « Je me réfugie contre toi auprès du Tout Miséricordieux. Si tu es pieux, [ne m’approche point].
« Je ne suis, dit-il, qu’un envoyé de ton Seigneur, chargé de te faire présent d’un garçon immaculé. »
Elle dit: « Comment aurais-je un fils, quand aucun homme ne m’a touchée, et je ne suis pas prostituée ? »
Il dit : « Ainsi sera-t-il! Cela M’est facile, a dit ton Seigneur ! Et Nous ferons de lui un signe pour les gens, et une miséricorde de Notre part. C’est une affaire déjà décidée ».
Elle devient donc enceinte [de l’enfant], et elle se retira avec lui en un lieu éloigné.
Puis les douleurs de l’enfantement l’amenèrent au tronc du palmier, et elle dit : « Malheur à moi! Que je fusse mort avant cet instant ! Et que je fusse totalement oubliée ! »

D’après l’histoire racontée dans le Saint Coran, Marie emmena son fils chez les siens, qui la récusèrent, mais Jésus (le nouveau-né) prit la parole de manière miraculeuse et dit (versets 30 à 35, chapitre 19 « Marie ») :

« Je suis, dit l’enfant, un serviteur de Dieu. Il m’a donné le Livre et a fait de moi un prophète. Où que je sois, Il m’a rendu béni; et Il m’a recommandé, tant que je vivrai, la prière et la Zakat; Et la bonté envers ma mère. Il ne m’a fait ni violent ni malheureux. Que la paix soit sur moi le jour où je naquis, le jour où je mourrai et le jour où je serai ressuscité!

Tel est, en toute vérité, Jésus, fils de Marie, qui fait encore l’objet de tant de querelles. »

Il ne convient pas à Allah de S’attribuer un fils. Gloire et Pureté à Lui! Quand Il décide d’une chose, Il dit seulement : « Soi ! » et elle est.

Citations et témoignages

Partagez…
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur email
Email