Skip to content

Valeurs et mœurs : Enrichir la vie des autres

helping-hand-for-the-elder-person-real-photo

Le parfait équilibre dans la satisfaction des besoins du corps et de l’âme

À plusieurs reprises, Mohamed appelle au maintien du bon équilibre entre le matériel et le spirituel. Les besoins du corps et de l’âme doivent être satisfaits avec modération et suivant des moyens licites.

Il envisage la religion comme une transition vers un mode de vie meilleur et plus facile et non un mode de vie plus difficile et strict. Il encourage aussi le soin apporté au corps et la modération alimentaire.

A la recherche de l'équilibre

Mohamed condamne l’extrémisme

Il encourage un mode de vie équilibré, de la mesure dans la prise de position et un mode de pensée rationnel. On raconte que trois individus viennent à son domicile pour s’enquérir du style de son culte. Mohamed n’était pas chez lui et son épouse leur répondit. Ils découvrent que la quantité de ses actes d’adoration est moins que ce à quoi ils attendaient d’un prophète.

Leur compréhension du mode de vie religieux est limitée au spirituel et met de côté les besoins physiques et naturels.

Lorsque Mohamed prend connaissance de ce qu’ils avançaient, il était troublé, mais il leur indique qu’il fait aussi des prières surérogatoires pendant la nuit et qu’il se repose comme les autres. En plus du jeûne annuel pendant le mois du Ramadan, il jeûne aussi à d’autres moments de l’année, il se réserve cependant d’autres moments où il ne jeûne pas. Il se marie et n’aime pas que l’on reste célibataire. Il dit :

« C’est ma Sunnah (mon mode de vie). Quiconque ne l’accepte pas n’est pas des nôtres. » (Bukhaari, 1184) and (Muslim, 849)

Le parfait équilibre dans la satisfaction des besoins du corps et de l’âme

À plusieurs reprises, Mohamed appelle au maintien du bon équilibre entre le matériel et le spirituel. Les besoins du corps et de l’âme doivent être satisfaits avec modération et suivant des moyens licites.

Il envisage la religion comme une transition vers un mode de vie meilleur et plus facile, et non un mode de vie plus difficile et strict. Il encourage, aussi, de prendre soin de corps et de modérer son alimentation.

Mohamed n’aime pas la difficulté

On raconte que lorsque Mohamed doit prendre une décision et qu’il existe plus d’une option ou d’une alternative, il évite toujours la difficulté et choisit la moins compliquée, pour peu qu’elle réponde aux buts requis et qu’elle n’entraîne pas de conséquences illicites.

Purification et propreté

La propreté et l’hygiène personnelle sont des éléments essentiels de la foi islamique. Le verset 222 du chapitre 2 dans le Saint Coran dit que Dieu aime ceux qui se purifient.

« Dieu aime ceux qui se repentent et ceux qui se purifient. »
« Hâte-toi de faire tes ablutions » le Coran, 74 : 4

Ablutions quotidiennes

Faire ses ablutions, avant la prière, est une des conditions de la validité de celle-ci. Cela comprend le lavage des mains, du visage, des avant-bras jusqu’aux coudes, le passage des mains sur la tête et le nettoyage des pieds.

Ghusl, lavage complet du corps

De plus, faire le « ghusul » (le nettoyage du corps tout entier) de manière régulière est vivement recommandé et fait partie de la « sunnah » de Mohamed (i.e., son enseignement et son mode de vie). Le « ghusul » est par ailleurs obligatoire dans certaines circonstances (par exemple après les rapports sexuels ou les règles).

Mohamed met l’accent sur la propreté et la purification, dans toutes les sphères de la vie.

Il demande à ses compagnons de nettoyer régulièrement leurs maisons et les environs. Il leur enseigne qu’enlever un objet sur la voie publique susceptible de faire du mal ou des détritus, est un acte de charité qui sera récompensé. Mohamed recommande, aussi à ses compagnons une hygiène personnelle et une propreté impeccable. Ses paroles dans ce domaine préconisent de :

  1. S’habiller avec des habits propres et éviter d’être dépensier.
  2. Utiliser des parfums (« teeb » en arabe) pour sentir bon.
  3. Avoir ses ongles courts et se débarrasser des poils sous les aisselles et sur le pubis.
  4. Se nettoyer les mains avant et après les repas. Ne pas toucher de la nourriture au réveil avant d’avoir lavé ses mains.

« La propreté est voisine de la dévotion. »
« La propreté ou la purification sont la moitié de la foi. » (Mohamed, Sahih Muslim et Tirmithi)

Prendre soin de ses dents

Le « Siwak » et le soin apporté aux dents. Une bouche propre et une haleine saine tout au long de la journée :

On raconte dans d’authentiques hadiths que Mohamed a dit : « Si cela n’occasionnait aucune gêne, je vous aurais demandé de brosser vos dents avec un « siwak » avant chaque prière. » (C’est-à-dire cinq fois par jour) (rapporté par Bukhari & Muslim).

Note :

« Siwak » est le nom courant pour « salvadore persica » (arbre brosse à dent ou arbre arak), communément utilisé en Arabie Saoudite.

Les fibres du siwak nettoient les dents et ne se cassent pas si on appuie dessus ; elles sont flexibles et résistantes. L’analyse chimique du siwak montre qu’il contient plusieurs minéraux et composants utiles, tels que le fluorure, la silice, la vitamine C et de petites quantités de chlorure, tannin, saponine, flavonoïde et stérol.

Des recherches ont montré que le siwak aide à combattre la formation de la plaque dentaire, le déchaussement et le saignement des gencives. Un bâton de siwak libère de la sève et de la silice (matériau dur et brillant) qui agit de manière abrasive pour enlever les taches. Le siwak peut nettoyer les dents efficacement et en douceur et les blanchir sans endommager l’émail ou les gencives.

Le chlorure aide à enlever la plaque dentaire et les tâches de tartre, tandis que la vitamine C aide à guérir et réparer les tissus.

On pense que l’extrait de siwak soulage aussi les maux de tête, le rhume, la nausée, le tension nerveuse et les vertiges.

Citations et témoignages

Partagez…
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur email
Email