Skip to content

L’héritage de Mohamed en termes de valeurs sociales

aide

Mohamed prônait l’amour du prochain

Mohamed dit : «Je jure par celui qui détient mon âme dans sa main, vous ne rentrerez pas dans le paradis jusqu’à ce que vous croyiez et vous ne croirez pas jusqu’à ce que vous vous aimiez. Ne vais-je pas vous informer de ce qui va vous assurer ceci ? Propagez le salam entre vous » (Rapporté par Muslim)

De plus, il dit : « Aucun d’entre vous ne sera véritablement croyant jusqu’à ce qu’il aime pour son frère ce qu’il aime pour lui-même ». Il dit aussi : «Celui qui soulage un croyant d’un soucis parmi les soucis de l’ici-bas Allah le soulage d’un soucis parmi les soucis du jour du jugement. » (Rapporté par Muslim)

Saluer une personne est un message de paix

Mohamed dit :

« Ne sous-estimez jamais la portée d’un acte charitable ou vertueux, même s’il s’agit d’un sourire jovial ».

Et il dit aussi :

« Celui qui salue les autres en premier est plus proche de Dieu que ceux qui sont salués ».

Une autre fois, il dit à quelqu’un qui se renseignait sur la bonne manière de traiter les gens :

« Offrez-leur de la nourriture et saluez les personnes que vous connaissez ainsi que celles que vous ne connaissez pas ». (Rapporté par Muslim 2626)

Aller à la rencontre des autres avec un visage rayonnant et souriant est un acte de charité Mohamed (pssl)

Mohamed a l’habitude de saluer les autres chaleureusement

On raconte dans des hadiths authentiques que Mohamed avait l’habitude d’aller à la rencontre des autres avec un visage rayonnant, et lorsqu’il serrait la main de quelqu’un, il n’enlevait jamais sa main en premier.

Mohamed a un sens de l’humour développé

Il était joyeux et optimiste. Ceux qui l’ont côtoyé le décrivent comme étant quelqu’un de sympathique qui impose, en même temps, le respect et la vénération.

les enfants (y compris ses propres enfants et petits-enfants). À l’époque de Mohamed, faire la course était une distraction courante.

On raconte que Mohamed fait plusieurs fois la course avec son épouse, ses enfants, et d’autres enfants.

Un sens de l’humour développé avec une vieille dame

On raconte qu’une vieille dame lui demande de prier pour qu’elle soit admise au Paradis.
Mohamed lui répond en plaisantant : « Les vieilles dames n’entrent pas au Paradis ».
Elle ne comprit pas ce qu’il sous-entendait et semblait déconcertée.


Mais peu après, il expliqua : « Vous serez jeune lorsque vous entrerez au Paradis (à l’instar de toute personne qui y est admise). »

Sens de l’humour avec les jeunes

Anas Bin Malek raconte qu’un homme était venu voir Mohamed pour lui demander de le transporter sur un chameau. Mohamed dit: « Je vais te transporter sur le petit d’une chamelle ? » L’homme répondit : « Que vais-je faire du petit d’une chamelle ? » Puis Mohamed répliqua :

« Tous les chameaux ne sont-ils pas les petits d’une chamelle ? ».

Mohamed s’occupait des enfants et les aimait

Mohamed fait attention aux enfants. Il a l’habitude de les saluer et de jouer avec eux. Un jour, Mohamed voit un petit garçon qui est triste parce son petit oiseau est mort. Bien qu’appelé à d’autres devoirs, il prend le temps de le consoler et le réconforter.
(Sahih Al-Bukhari, 8/30, 6129. Muslim 6/176, 2150)

Mohamed décrit un père qui n’a jamais embrassé son enfant comme dénué de toute miséricorde.

Mohamed aime ses voisins

Mohamed a un voisin juif qui n’a pas accepté l’islam et qui n’est pas gentil avec lui. Lorsque ce voisin juif tombe malade, Mohamed lui rend visite, ce qui adoucit le comportement de son voisin.

Par ailleurs, Mohamed rend visite à un garçon juif, lorsque celui tombe malade, pour la seule raison que le garçon a travaillé pendant quelque temps comme domestique chez Mohamed.

Mohamed insiste beaucoup sur la bonté envers le voisin

Mohamed dit à ses compagnons que l’archange Gabriel met l’accent sur la gentillesse envers le voisin, au point que Mohamed pense qu’une personne aurait droit à une part de l’héritage de son voisin.

Mohamed déclare que quiconque croit en Dieu et au Jour du jugement se doit d’être bon envers ses voisins. Un jour, alors qu’il évoque le sujet du voisinage avec un compagnon dénommé « Abu Dhar », il lui dit : « Si tu fais cuire de la soupe, rajoutes-y de l’eau pour en donner une portion à tes voisins”.

Mohamed met un terme aux mauvais comportements sociaux

Il mentionne à plusieurs reprises : « Les gens de bonnes mœurs sont les plus proches de Lui le Jour du jugement et Lui seront les plus chères ». Il déclare aussi :

« Ne vous haïssez point, ne vous enviez pas les uns les autres, et soyez frères. »
« Un croyant en Dieu ne jure pas, ne maudit pas et ne dit pas de gros mots. »

Point de dérision ni de diffamation

Mohammed récite les versets suivants du Saint Coran (considérés par les musulmans comme les paroles de Dieu, et non pas les propres paroles de Mohamed) :

« Ô vous qui avez cru ! Qu’un groupe ne se raille pas d’un autre groupe: ceux-ci sont peut-être meilleurs qu’eux. Et que des femmes ne se raillent pas d’autres femmes: celles-ci sont peut-être meilleures qu’elles. Ne vous dénigrez pas et ne vous lancez pas mutuellement des sobriquets (injurieux). Quel vilain mot que: « perversion » lorsqu’on a déjà la foi. Et quiconque ne se repent pas… Ceux-là sont les injustes.» le Coran, 49:11

Point de mauvaise opinion, de conjectures, d’espionnage ou de médisance

« Ô vous qui avez cru ! Evitez de trop conjecturer [sur autrui] car une partie des conjectures est péché. Et n’espionnez pas; et ne médisez pas les uns des autres. L’un de vous aimerait-il manger la chair de son frère mort ? (Non ! ) vous en aurez horreur. Et craignez Allah. Car Allah est Grand Accueillant au repentir, Très Miséricordieux» Le Coran, 49:12

Les croyants sont comme un édifice:

« Les croyants entre eux sont comme une construction, ils se soutiennent les uns les autres » et il a croisé ses doigts» Rapporté par Bukhari, Muslim & Tirmithi

Ne pas transmettre des nouvelles sans fondement

« Ô vous qui avez cru ! Si un pervers vous apporte une nouvelle, voyez bien clair [de crainte] que par inadvertance vous ne portiez atteinte à des gens et que vous ne regrettiez par la suite ce que vous avez fait» Le Coran, 49:6

Ne pas tricher et être honnête : le commerce, l’achat et la vente doivent être fondés sur la morale et se faire en accord avec les valeurs nobles que sont l’honnêteté, la perfection, la transparence et la coopération. Mohamed dit :

“Quiconque triche n’est pas des nôtres », (c’est-à-dire qu’il ne fait pas partie des croyants vertueux.) Rapporté par Muslim et Abu Dawood.

Citations et témoignages

Partagez…
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur email
Email