Skip to content

Mohamed et la polygamie

La-polygamie

Mohamed n’a pas introduit la polygamie

La polygamie existait en fait avant l’Islam, sans limites sur le nombre d’épouses.

Il était d’usage courant pour un homme de se marier avec plus d’une femme, quelle fut épouse, concubine ou esclave. Il est connu que le prophète Abraham était marié à Sara, la mère d’Isaac, et Hagar, la mère d’Ismaël.

On raconte aussi que Jacob avait lui 4 femmes : deux épouses et deux concubines (Genèse 32:23-24)

Mohamed vécut, la plupart de sa vie, marié à une seule femme

Il était marié à Khadija pendant près de 25 ans et devint père de 4 filles et 2 garçons. Ses deux garçons décédèrent durant leur enfance.

Il est à noter qu’après Khadija, les mariages de Mohamed étaient pour des raisons sociales où pour soutenir et donner l’exemple à sa communauté dans la prise en charge des femmes veuves.

Après le décès de Khadija, il se maria avec une veuve âgée et pauvre appelée Sawdah. Son mari était décédé à leur retour d’Abyssinie, le pays où Mohamed avait envoyé ses compagnons pour y trouver refuge.

Son mariage avec Sawdah fut une forme de soutien à son égard. Mohamed  a presque 50 ans lorsqu’il épouse Sawdah, qui est alors plus âgée que lui.

Mohamed épousa la fille de son compagnon le plus proche, Abu-Bakr

Quelques années plus tard, Mohamed épouse Aïcha, la fille de son ami Abu Bakr, compagnon intime et soutien infaillible pour Mohamed. Le mariage est un honneur pour Abu Bakr et Aïcha.

Mohamed épousa la fille de son deuxième plus proche compagnon, Omar

Deux ans plus tard, Hafsa, la fille de son deuxième compagnon le plus proche, Omar, perd son mari lors de la bataille d’Uhud et devint veuve. Omar préfère que sa fille se marie avec un de ses amis rapprochés, mais personne ne la demande en mariage. Le mariage avec Mohamed est donc un honneur et un soutien pour Omar et sa fille Hafsa.

Mohamed épouse une veuve musulmane qui est la fille de son ennemi

Ramlah est connue par le surnom « Um Habibah ». Elle est la fille d’un notable important de La Mecque (Abu-Sufyan). Abu Sufyan ne croit pas au message de Mohamed et le combattit pendant 20 ans; sa fille devint néanmoins musulmane.

Elle et son mari faisaient partie des premiers musulmans qui émigrèrent en Abyssinie et ils y vécurent pendant presque 15 ans.

Son mari se convertit au christianisme et mourut là-bas. Elle se retrouve seule en Abyssinie, et Mohamed demande Um Habibah en mariage, ce qu’elle accepte. Un an plus tard, à la surprise générale, son père, Abu-Sufyan, se convertit à l’Islam.

Mohamed épousa Safiyya, une femme juive

Les Bani Al-Nadhir étaient une des tribus juives qui trahirent Mohamed et cherchaient à l’affaiblir. Après avoir été assiégé par Mohamed dans leur ville Khaybar, ils se rendirent.

Safiyya, la fille de leur leader, fit partie des captives. Mohamed la relâcha et la demanda en mariage. Safiyya accepta et ils se marièrent.

Mohamed prouva ainsi qu’il n’avait rien en particulier contre les juifs, mais qu’un agresseur doit être stoppé quelque soit sa race ou sa religion.

À plusieurs reprises, et même après la mort de Mohamed, Safiyya dresse de lui le portrait d’un mari aimant et juste.  (Tirmithi, 6/188, 3894. Musnad  Ahmad, 5/2609, 12587)

Marie la copte

La même année, Mohamed envoye un messager au chef d’Egypte, qui est chrétien, l’invitant à accepter le message de l’Islam.

Le chef d’Egypte refusa poliment l’offre et fit envoyer à Mohamed quelques cadeaux, ainsi qu’un docteur et une servante ou concubine appelée Mariya (Marie). Mohamed accepte les cadeaux du chef égyptien. Il épouse Mariya et elle lui donna un fils prénommé, Ibrahim. Son fils meurt, alors qu’il était encore petit, et Mohamed en fut très affecté. 6.

Citations et témoignages

Partagez…
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur email
Email