Skip to content

Définition des pratiques et de la foi islamique

mecca

L’islam en bref

Le terme Islam signifie soumission et piété envers un Dieu unique. L’islam est une religion monothéiste et son pratiquant croit en un Dieu unique et incomparable. Ce Dieu n’a ni partenaire ni progéniture ni géniteur. Il n’a pas engendré et n’a pas été engendré. Il a créé l’univers dans son ensemble et tous les êtres qui s’y trouvent. Nul ne partage avec Lui sa Divinité. Nul autre que Lui n’a le droit d’être adoré ou prié.

Quel est le nom de Dieu?

Son nom est « Allah » avec la seconde voyelle « a » allongée. Dieu a de nombreux attributs et adjectifs qui Le qualifient. L’islam lui reconnaît quatre-vingt-dix-neuf noms et attributs les plus parfaits. Par exemple, Dieu est « Le Tout Miséricordieux » et « L’Omniscient ». Personne ne peut atteindre Son niveau de miséricorde ou de savoir.

  • Anglais: Dieu
  • Arabe: Ellah
  • Hébreu: Eloha
  • Araméen: Elaha

« C’est Lui Allah. Nulle divinité autre que Lui, le Connaisseur de l’Invisible tout comme du visible. C’est Lui, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux. C’est Lui, Allah. Nulle divinité autre que Lui; Le Souverain, Le Pur, L’Apaisant, Le Rassurant, Le Prédominant, Le Tout Puissant, Le Contraignant, L’Orgueilleux. Gloire à Allah ! Il transcende ce qu’ils Lui associent. C’est Lui Allah, le Créateur, Celui qui donne un commencement à toute chose, le Formateur. A Lui les plus beaux noms. Tout ce qui est dans les cieux et la terre Le glorifie. Et c’est Lui le Puissant, le Sage. » Le Coran, 59: 22-24

Mohamed et l’Islam

Quand on lui demanda d’expliquer l’Islam en des termes simples qui ne suscitent plus aucune question, Mohamed répond de manière concise:

Dis : je crois en Allah (le Dieu unique) et reste ensuite sur le droit chemin. »

Adopter la foi islamique, c’est suivre un mode de vie sans extrêmes dans les actions ou les paroles.

L’Islam et la paix

D’un point de vue linguistique, le mot islam en arabe provient de la racine « salama » qui signifie être dénué de mal et est proche du mot salam qui signifie paix.

Le Prophète Mohamed a défini un musulman comme étant « celui dont les autres n’ont pas à redouter ni sa langue, ni sa main ». En d’autres termes, ni ses paroles, ni ses actions sont une source de mal.

Dans l’islam, « la Source de Paix » est un des plus beaux noms et attributs de Dieu (Allah). Celui qui se soumet à Allah trouvera la paix intérieure se sera en paix avec l’environnement et les êtres humains.

Il est intéressant de constater que dans une société musulmane, les gens se saluent en disant as salamou aleykoum, ce qui veux dire « que la paix soit avec vous », et non pas en utilisant « Salut » ou « Bonjour ». La version complète de ce salut est « que la paix, la miséricorde et la bénédiction de Dieu soient sur vous ».

Musulmans ou Mahométans?

Contrairement aux pratiquants d’autres religions, les partisans de Mohamed (ou Mahomet comme le monde francophone l’a parfois appelé dans le passé) ne s’appellent pas « Mahométans ». Un adhérent à l’Islam, ou celui qui l’adopte comme système de croyance et mode de vie, s’appelle un « musulman », littéralement celui qui croit en Dieu et se soumet à Lui.

Les six éléments du credo islamique

La croyance en un Dieu unique comporte aussi la croyance en Ses Anges, Ses Livres, Ses Messagers, tout autant que la croyance au Jour du jugement et la croyance dans la Prédestination divine.

Les piliers de l’Islam, ou la pratique de la foi islamique

La religion islamique est fondée sur cinq piliers que le musulman doit pratiquer

  1. Chahada : prononcer la profession de foi de l’Islam (il n’y a de divinité digne d’adoration qu’Allah et que Mohamed est Son messager)
  2. Salat : effectuer les prières quotidiennes obligatoires
  3. Sawm : jeûner pendant le mois lunaire du Ramadan
  4. Zakat : payer l’aumône légale une fois par an
  5. Hajj : faire le pèlerinage à la Mosquée sacrée (la Maison de Dieu) à La Mecque une fois dans sa vie pour ceux qui en ont les moyens physiques et financiers

Fréquence des adoration dans l'islam

Fréquence des adorations dans l’islam

1 – Prononcer la profession de foi de l’Islam, la Chahada.

Il s’agit de témoigner qu’il y a un Dieu unique qui a créé tous les êtres. Son nom est Allah.

Une personne est considérée musulmane si elle croit dans son cœur et prononce avec sa langue la déclaration de foi ou Chahada : « Il n’y a pas d’autre divinité que Dieu et Mohamed est le Message d’Allah. »

(En arabe, on le prononce : Ash’hadou an la Ilah illa Allah, Wa Ash’hadou anna Mohamedan rasoolo’Allah)

Témoigner que Mohamed est un prophète et messager de Dieu nécessite la reconnaissance de tous les prophètes et messagers qui précèdent.

Il s’agit d’un témoignage en calligraphie arabe qui a été conçu d’une manière artistique. Il déclare : Je témoigne qu’il n’y a pas de Dieu sauf Allah et Mohamed est Son serviteur et Son messager.

2 – Les prières quotidiennes obligatoires ou Salat

La prière (Salat) dans l’Islam est un acte de culte qui permet à l’individu de communiquer avec son créateur et de s’approcher de Lui. Il y a cinq prières quotidiennes prescrites en Islam, qui sont étalées dont la journée. L’essence du culte est de glorifier, exalter et louer Dieu avec le cœur, la langue et le corps.

« Et quand Mes serviteurs t’interrogent sur Moi.. alors Je suis tout proche: Je réponds à l’appel de celui qui Me prie quand il Me prie. Qu’ils répondent à Mon appel, et qu’ils croient en Moi, afin qu’ils soient bien guidés. » Le Coran, 2: 186

Il s’agit d’une démonstration pratique de sa foi. Chaque prière comprend des mouvements d’inclinaison et de prostration du corps en face d’Allah. La prière est un symbole d’une soumission progressive à Allah. Elle requiert une forte concentration et un isolement des distractions mondaines. Le Prophète Mohamed a dit « Le moment où le serviteur est le plus proche de Son Seigneur est lorsqu’il se trouve en prosternation. »

Temps des proières

Temps des prières

Prier cinq fois par jour peut paraître excessif pour certains. En réalité, c’est une forme de méditation qui ne prend pas plus de 40 minutes par jour. Tout comme nous mangeons 3 ou 4 fois par jour et nous ne nous en plaignons pas, car nous avons besoin de cette nourriture physique pour survivre, nous avons aussi besoin d’une nourriture spirituelle pour notre âme. La prière (Salat) à intervalles réguliers pendant la journée permet de se nourrir spirituellement.

3 – Zakat – L’aumône légale

La Zakat est un pilier essentiel de l’Islam. Cela signifie payer une aumône une fois par an aux pauvres, nécessiteux et autres bénéficiaires mentionnés dans le Coran. Elle s’élève à 2,5 % de la richesse personnelle excédentaire. La Zakat purge le cœur de l’avarice et enlève la haine ou la jalousie qui pourrait habiter le cœur de la personne dans le besoin. Elle encourage l’intégration sociale, la collaboration, la compassion et le respect. Elle améliore le bien-être de la société dans son ensemble et permet la mise en place d’une justice sociale.

4 – Le jeune du Ramadan

Pendant la période de jeûne, dans une durée de 29 ou 30 jours, depuis l’aube jusqu’au coucher du soleil, les musulmans doivent s’abstenir de manger, de boire et d’avoir des relations sexuelles, tout en menant les activités normales de la vie. Jeûner pour l’amour de Dieu permet de réaliser que toute nourriture (souvent prise pour acquise) vient en fait directement de Dieu.

Lorsque l’on ressent les effets de la fringale, on vit une expérience connue par les nécessiteux, tout particulièrement dans les endroits où la famine ou le manque de nourriture de base se fait ressentir. Les riches ont plus tendance à faire preuve de charité quand ils jeûnent. Le jeûne construit une relation entre les riches et les pauvres. Il contribue à une plus grande harmonie sociale.

Jeûner permet aussi de prendre le dessus sur ses désirs profonds, d’apprendre le contrôle de soi et donc d’atteindre un développement spirituel plus abouti. Jeûner présente, aussi, de nombreux avantages sur le plan de la santé et certains docteurs le prescrivent pour soigner certaines maladies.

Les mois lunaires

Le calendrier musulman est un calendrier basé sur les mois lunaires, les adorations comme le jeûne et le pèlerinage dépendent de ce calendrier dont les mois sont :

  1. Mouharram
  2. Safar
  3. Rabi ‘El-Awwal
  4. Rabi ‘At-Thani
  5. Jumada El-Awwal
  6. Jumada At-Thani
  7. Rajeb
  8. Sha’bane
  9. Ramadan
  10. Shawwal
  11. Dhoul Qa’da
  12. Dhoul Hijjah

5 – Le pèlerinage à La Mecque ou Hajj

Le Hajj est le pèlerinage à La Mecque pendant le mois lunaire de Dhoul Hijjah avec l’intention de se rendre à la Mosquée sacrée (La Maison d’Allah) et d’appliquer certains rites religieux. Il s’agit d’un des cinq piliers de l’islam qui doit être accompli une fois dans la vie pour tous les musulmans qui ont atteint l’âge de puberté et en ont les moyens physiques et financiers.

Alors que des millions de gens de toutes races et nations se rassemblent à l’épicentre du monde islamique, ils affirment leur unité ainsi que leur affiliation commune avec Adam et leur descendance spirituelle à Abraham.

Citations et témoignages

Partagez…
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur email
Email