Sourate Yas-Sin “le cœur du coran” : révélation, interprétation et mérites!

Sourate Ya-Sin est connue pour avoir sauvé le Prophète (paix et bénédiction d’Allah sur lui) lors de son voyage à Médine et elle fait partie du cercle des sourates les plus récitées au chevet des mourants.

Sourate Ya-Sin traite les trois principes fondamentaux de l’islam, en l’occurrence : le Monothéisme (Tawhid), la Prophétie et la Résurrection ou le Jour du jugement. Elle évoque, par ailleurs, l’histoire du Peuple du village (Ashab Al Qarya) et de Habib An-Najjar (le charpentier).

Les vertus spirituelles et les mérites de sourate Ya-Sin

Sourate Ya-Sin : le Cœur du Coran

Sourate Ya-Sin est l’une des sourates les plus importantes du Coran, elle est considérée comme le cœur du Coran, comme l’a mentionné le Prophète (saws) dans un hadith dans lequel il dit :

“Toute chose a un cœur, le cœur du Coran est sourate Ya-Sin.”

La lecture de sourate Ya-Sin équivaut à 10 lectures du Coran entier

Quiconque lit ou écoute sourate Ya-Sin aura la bénédiction d’Allah et verra ses péchés pardonnés dans l’au-delà. De plus, la lecture de sourate Ya-Sin équivaut à la lecture du Coran entier multiplié par 10, tel qu’il a été évoqué dans le hadith rapporté par Al-Tirmidhi et dans lequel le Prophète (paix et bénédiction d’Allah sur lui) dit :

“Celui qui lit sourate Ya-Sin, Allah lui inscrira une récompense équivalente à 10 fois celle de la lecture entière du Coran.”

Le Prophète (paix et bénédiction d’Allah sur lui) affirme :

“Il y a dans le Coran une sourate qui intercède en faveur de celui qui la récite et expie les fautes de celui qui l’écoute, c’est sourate Ya-Sin.”

Le mérite de la lecture de sourate Ya-Sin sur les morts

Le Messager d’Allah (paix et bénédiction d’Allah sur lui) recommande de lire sourate Ya-Sin sur les morts qui agonisent comme il a été rapporté par Maaqal Ibn Yasser, d’après lequel le Prophète (paix et bénédiction d’Allah soient sur lui) dit :

“Lisez sourate Ya-Sin sur vos morts qui agonisent.”

Selon le hadith du Prophète (paix et bénédiction d’Allah sur lui), pour chaque lettre lue, 10 anges seront envoyés à prier pour son pardon et prendront part à ses funérailles. Et si la Sourate est lue près d’une personne sur le point de mourir, un ange apportera une boisson du Paradis, dès que le mourant y goute, son état s’améliorera.

Sourate Ya-Sin offre la protection à son lecteur

Il a été rapporté de l’imam Jaafar As Sadiq, que la personne qui récite sourate Ya-Sin le matin sera protégé contre tous les maux et tous les problèmes pendant la journée. Tandis que, celui qui lit la sourate la nuit sera protégé par 70 milles anges.

Selon Aïcha, le Prophète (paix et bénédiction d’Allah sur lui) a dit :

“Quiconque récite le matin Sourate Ya-Sin, sourate Al-Mulk et sourate Al Waqia et le soir, Allah lui accordera prospérité et aisance.”

De ce fait, il est recommandé de lire sourate Ya-Sin le matin et le soir quotidiennement.

D’après Djabir ibn Samra : Le Prophète (paix et bénédiction d’Allah soient sur lui) récitait cette sourate dans la prière de l’aurore.

Sourate Ya-Sin : la Glorieuse

Selon un hadith authentique de Aïcha (rapporté par Abou Nasr Assadjzi) : Le Prophète (paix et bénédiction d’Allah sur lui) a dit :

“Il y a dans le Coran une sourate appelée auprès d’Allah la “Glorieuse” et celui qui la mémorise est appelé auprès d’Allah le “Noble”. Celui qui la mémorise intercède le jour de la résurrection en faveur des gens plus nombreux que Rabia et Modhar. Il s’agit de sourate Ya-Sin.”

Sourate Ya-Sin est la 36ᵉ sourate du Saint Coran

Elle fut proclamée pendant la période mecquoise de la mission du Prophète (paix et bénédiction d’Allah sur lui). Elle se compose de 83 versets. Sa dénomination fait référence au premier verset de la Sourate qui commence par les deux lettres de la langue arabe à savoir Ya et Sîn.

Dans le Coran, chaque sourate a de nombreuses caractéristiques, étant donné que chacune d’elles et chaque verset qu’elle comporte est une parole d’Allah Exalté soit-il. Ainsi, à travers ces lignes, nous allons découvrir ensemble le contexte de la révélation sourate Ya-Sin, considérée comme l’une des plus vertueuses des Sourates du Coran, ainsi que son histoire et ses bienfaits.

Sourate Ya-Sin : nomination

sourate yassine calligraphie

Sourate Ya-Sin (en arabe : سورة یس) est la 36ᵉ sourate du Coran. La sourate est ainsi appelée parce qu’elle commence par ces deux lettres disjointes Ya  (ی) et Sin (س). Comme il s’agit de lettres de l’alphabet arabe, elles ne sont jamais traduites en d’autres langues et sont toujours laissées telles quelles.

Certains la surnomment également “Habib an-Najjar (habib le charpentier), en référence à l’histoire relatée dans les versets 13 à 30 de la sourate. Elle est aussi appelée Sourate al-Mudafi’a (en arabe : المدافعة) et al-Mu’amma (En arabe : المُعَمَّة), parce qu’elle éloigne son lecteur des démons et des maux et le rapproche par tout bien de ce monde et de l’après vie.

Sourate Ya-Sin : lieu et ordre de la révélation

La sourate Ya-Sin est une sourate mecquoise qui a été révélée à la Mecque. C’est la 41e sourate révélée au Prophète (paix et bénédiction d’Allah sur lui) et elle se situe à la 36e place du classement des sourates dans le Livre Saint, dans le chapitre ou Juz’ 22 et 23 du Coran.

Nombre de versets

Sourate Ya-Sin se compose de 83 versets, elle est comptée comme une sourate dite al-Mathânî, occupant presque un hizb (en arabe : حزب) du Coran.

Pour information, le Coran est divisé en trente parties appelées Juz’, destinées à la récitation du Coran en un mois. Chaque juz’ est à son tour divisé en deux hizb.

Exégèse de sourate Ya-Sin

coran surah yassin

Verset 1 à 12 : La révélation du Coran est un avertissement pour les gens

La sourate débute par prouver la mission prophétique de Mohamed (paix et bénédiction d’Allah sur lui) :

1. Ya, Sin.

2. Par le Coran plein de sagesse.

3. Tu (Muhammad) es certes du nombre des messagers,

4. sur un chemin droit.

5. C’est une révélation de la part du Tout-Puissant, du Très Miséricordieux,

6. pour que tu avertisses un peuple dont les ancêtres n’ont pas été avertis: ils sont donc insouciants.

7. En effet, la Parole contre la plupart d’entre eux s’est réalisée: ils ne croiront donc pas.

8. Nous mettrons des carcans à leurs cous, et il y en aura jusqu’aux mentons: et voilà qu’ils iront têtes dressées.

9. Et Nous mettrons une barrière devant eux et une barrière derrière eux; Nous les recouvrirons d’un voile: et voilà qu’ils ne pourront rien voir.

10. Cela leur est égal que tu les avertisses ou que tu ne les avertisses pas: ils ne croiront jamais.

11. Tu avertis seulement celui qui suit le Rappel (le Coran), et craint le Tout Miséricordieux, malgré qu’il ne Le voit pas. Annonce-lui un pardon et une récompense généreuse.

12. C’est Nous qui ressuscitons les morts et écrivons ce qu’ils ont fait [pour l’au-delà] ainsi que leurs traces. Et Nous avons dénombré toute chose dans un registre explicite.

Versets 13-29 : L’exemple de trois messagers

À travers ces versets, nous pouvons lire une histoire qui est celle des “Gens de la cité”. En effet, Allah demande à son Messager de mettre en garde les gens en utilisant un exemple, qui est celui des trois messagers envoyés à un peuple qui refusèrent de croire :

13. Donne-leur comme exemple les habitants de la cité, quand lui vinrent les envoyés.

14. Quand Nous leur envoyâmes deux [envoyés] et qu’ils les traitèrent de menteurs. Nous [les] renforçâmes alors par un troisième et ils dirent: « Vraiment, nous sommes envoyés à vous.»

15. Mais ils [les gens] dirent: « Vous n’êtes que des hommes comme nous. Le Tout Miséricordieux n’a rien fait descendre et vous ne faites que mentir. »

16. Ils [les messagers] dirent: « Notre Seigneur sait qu’en vérité nous sommes envoyés à vous,

17. et il ne nous incombe que de transmettre clairement (notre message). »

18. Ils dirent: « Nous voyons en vous un mauvais présage. Si vous ne cessez pas, nous vous lapiderons et un douloureux châtiment de notre part vous touchera. »

19. Ils dirent: « Votre mauvais présage est avec vous-mêmes. Est-ce que (c’est ainsi que vous agissez) quand on vous [le] rappelle ? Mais vous êtes des gens outranciers ! »

20. Et du bout de la ville, un homme vint en toute hâte et dit: « Ô mon peuple, suivez les messagers:

21. suivez ceux qui ne vous demandent aucun salaire et qui sont sur la bonne voie.

22. Et qu’aurais-je à ne pas adorer Celui qui m’a créé ? Et c’est vers Lui que vous serez ramenés.

23. Prendrais-je en dehors de Lui des divinités ? Si le Tout Miséricordieux me veut du mal, leur intercession ne me servira à rien et ils ne me sauveront pas.

24. Je serai alors dans un égarement évident.

25. [Mais] je crois en votre Seigneur. Écoutez-moi donc. »

26. Alors, il [lui] fut dit: « Entre au Paradis. » Il dit: « Ah si seulement mon peuple savait !

27 …en raison de quoi mon Seigneur m’a pardonné et mis au nombre des honorés. »

28. Et après lui Nous ne fîmes descendre du ciel aucune armée. Nous ne voulions rien faire descendre sur son peuple.

29. Ce ne fut qu’un seul Cri et les voilà éteints.

Versets 30-40 : Ceux qui nient la résurrection, ne connaissent pas les signes de Dieu

Ces versets sont synonyme de rappel du jour de la résurrection pour ces gens qui démontent les messagers, inconscients du nombre de générations qui furent détruites avant eux.

30. Hélas pour les esclaves [les humains] ! Jamais il ne leur vient de messager sans qu’ils ne s’en raillent.

31. Ne voient-ils pas combien de générations avant eux Nous avons fait périr ? Lesquelles ne retourneront jamais parmi eux.

32. Et tous sans exception comparaîtront devant Nous.

33. Une preuve pour eux est la terre morte, à laquelle Nous redonnons la vie, et d’où Nous faisons sortir des grains dont ils mangent.

34. Nous y avons mis des jardins de palmiers et de vignes et y avons fait jaillir des sources,

35. afin qu’ils mangent de Ses fruits et de ce que leurs mains ont produit. Ne seront-ils pas reconnaissants ?

36. Louange à Celui qui a créé tous les couples de ce que la terre fait pousser, d’eux-mêmes, et de ce qu’ils ne savent pas !

37. Et une preuve pour eux est la nuit. Nous en écorchons le jour et ils sont alors dans les ténèbres.

38. Et le soleil court vers un gîte qui lui est assigné; telle est la détermination du Tout-Puissant, de l’Omniscient.

39. Et la lune, Nous lui avons déterminé des phases jusqu’à ce qu’elle devienne comme la palme vieillie.

40. Le soleil ne peut rattraper la lune, ni la nuit devancer le jour; et chacun vogue dans une orbite.

Versets 41-51 : Rappels et mises en garde

Dans les versets suivants, Allah nous rappelle le déluge et comment Noé et les siens furent transportés dans l’arche grâce à la miséricorde d’Allah.

41. Et un (autre) signe pour eux est que Nous avons transporté leur descendance sur le bateau chargé ;

42. et Nous leur créâmes des semblables sur lesquels ils montent.

43. Et si Nous le voulons, Nous les noyons; pour eux alors, pas de secoureur et ils ne seront pas sauvés,

44. sauf par une miséricorde de Notre part, et à titre de jouissance pour un temps.

45. Et quand on leur dit: « Craignez ce qu’il y a devant vous et ce qu’il y a derrière vous afin que vous ayez la miséricorde » !

46. Or, pas une preuve ne leur vient, parmi les preuves de leur Seigneur sans qu’ils ne s’en détournent.

47. Et quand on leur dit: « Dépensez de ce qu’Allah vous a attribué », ceux qui ont mécru disent à ceux qui ont cru: « Nourrirons-nous quelqu’un qu’Allah aurait nourri s’Il l’avait voulu ? Vous n’êtes que dans un égarement évident. »

48. Et ils disent: «À quand cette promesse si vous êtes véridiques ?»

49. Ils n’attendent qu’un seul Cri qui les saisira alors qu’ils seront en train de disputer.

50. Ils ne pourront donc ni faire de testament, ni retourner chez leurs familles.

51. Et on soufflera dans la Trompe, et voilà que, des tombes, ils se précipiteront vers leur Seigneur.

Versets 52-58 : Une scène du jour du jugement

À travers ces versets, Allah nous décrit une scène tirée du Jour de la Résurrection, quand toute l’humanité sera amenée devant Dieu pour que toute personne soit rétribuée en fonction de ses actions. Les gens du paradis seront alors généreusement récompensés.

52. en disant: « Malheur à nous ! Qui nous a ressuscités de là où nous dormions ? » C’est ce que le Tout Miséricordieux avait promis; et les Messagers avaient dit vrai.

53. Ce ne sera qu’un seul Cri, et voilà qu’ils seront tous amenés devant Nous.

54. Ce jour-là, aucune âme ne sera lésée en rien. Et vous ne serez rétribués que selon ce que vous faisiez.

55. Les gens du Paradis seront, ce jour-là, dans une occupation qui les remplit de bonheur;

56. eux et leurs épouses sont sous des ombrages, accoudés sur les divans.

57. Là ils auront des fruits et ils auront ce qu’ils réclameront,

58. « Salâm » [paix et salut] ! Parole de la part d’un Seigneur Très Miséricordieux.

Versets 59-65 : Le discours d’Allah aux pécheurs

Dans ces versets, Allah Exalté soit-Il s’adresse aux mécréants qui seront punis pour leurs actes criminels et leur mécréance. Le jour du Jugement dernier, leurs propres mains et pieds témoigneront contre eux pendant qu’ils brûleront en enfer.

59. « Ô injustes ! Tenez-vous à l’écart ce jour-là !

60. Ne vous ai-Je pas engagés, enfants d’Adam, à ne pas adorer le Diable ? Car il est vraiment pour vous un ennemi déclaré,

61. et [ne vous ai-Je pas engagés] à M’adorer ? Voilà un chemin bien droit.

62. Et il a très certainement égaré un grand nombre d’entre vous. Ne raisonniez-vous donc pas ?

63. Voici l’Enfer qu’on vous promettait.

64. Brûlez-y aujourd’hui, pour avoir mécru. »

65. Ce jour-là, Nous scellerons leurs bouches, tandis que leurs mains Nous parleront et que leurs jambes témoigneront de ce qu’ils avaient accompli.

Versets 66-76 : Le Coran est un avertissement, un guide pour discerner le bien du mal

Allah a envoyé le Prophète Mohamed (paix et bénédiction d’Allah sur lui) pour avertir l’humanité, bien qu’il aurait pu laisser les gens égarés, mais c’est parce qu’il est miséricordieux, qu’Il ne l’a pas fait. Allah lui a confié un livre explicite pour guider l’humanité, ce livre qui est le Coran et qui constitue une mise en garde, afin que chacun puisse être jugé sur sa base.

66. Et si Nous voulions, Nous effacerions leurs yeux et ils courront vers le chemin. Mais comment alors pourront-ils voir ?

67. Et si Nous voulions, Nous les métamorphoserions sur place; alors ils ne sauront ni avancer ni revenir.

68. À quiconque Nous accordons une longue vie, Nous faisons baisser sa forme. Ne comprendront-ils donc pas ?

69. Nous ne lui (à Muhammad) avons pas enseigné la poésie; cela ne lui convient pas non plus. Ceci n’est qu’un rappel et une Lecture [Coran] claire,

70. pour qu’il avertisse celui qui est vivant et que la Parole se réalise contre les mécréants.

71. Ne voient-ils donc pas que, parmi ce que Nos mains ont fait, Nous leur avons créé des bestiaux dont ils sont propriétaires;

72. et Nous les leur avons soumis: certains leur servent de monture et d’autres de nourriture;

73. et ils en retirent d’autres utilités et des boissons. Ne seront-ils donc pas reconnaissants ?

74. Et ils adoptèrent des divinités en dehors d’Allah, dans l’espoir d’être secourus…

75. Celles-ci ne pourront pas les secourir, elles formeront au contraire une armée dressée contre eux.

76. Que leurs paroles ne t’affligent donc pas ! Nous savons ce qu’ils cachent et ce qu’ils divulguent.

Versets 77-83 : Le Créateur est le Seul qui puisse ramener à la vie

Pour finir, on nous rappelle qu’Allah a créé l’Homme, lui redonnera la vie et lui demandera des comptes le jour du Jugement dernier.

77. L’homme ne voit-il pas que Nous l’avons créé d’une goutte de sperme ? Et le voilà [devenu] un adversaire déclaré !

78. Il cite pour Nous un exemple, tandis qu’il oublie sa propre création; il dit: « Qui va redonner la vie à des ossements une fois réduits en poussière ? »

79. Dis: « Celui qui les a créés une première fois, leur redonnera la vie. » Il Se connaît parfaitement à toute création.

80. C’est Lui qui, de l’arbre vert, a fait pour vous du feu, et voilà que de cela vous allumez.

81. Celui qui a créé les cieux et la terre ne sera-t-Il pas capable de créer leur pareil ? Oh que si ! Et Il est le grand Créateur, l’Omniscient.

82. Quand Il veut une chose, Son commandement consiste à dire: « Sois », et c’est.

83. Louange donc, à Celui qui détient en Sa main la royauté sur toute chose ! Et c’est vers Lui que vous serez ramenés.

Sourate Ya-Sin a sauvé le Prophète (saws)

Sourate Ya-Sin a sauvé le Prophète (paix et bénédiction d’Allah sur lui) lorsqu’il décida de quitter la Mecque pour voyager à Médine. En effet, à sa sortie de sa maison, il trouva les Qurayshites armés qui l’attendaient devant chez lui pour l’assassiner. Le Prophète (paix et bénédictin d’Allah sur lui) s’était alors mis à réciter sourate Ya-Sin, arrivant au verset 9 “Et Nous mettrons une barrière devant eux et une barrière derrière eux; Nous les recouvrirons d’un voile: et voilà qu’ils ne pourront rien voir”, il jeta du sable au visage des Qurayshites, ces derniers baissèrent alors leurs têtes et le Messager d’Allah (paix et bénédiction d’Allah sur lui) passa sans qu’ils ne le voient.

Focus sur l’histoire du peuple du village (Ahl al Qarya)

Comme nous l’avons évoqué plus haut, sourate Ya-Sin relate dans les versets 13 à 32 une histoire et comme tout récit raconté dans le Coran, elle comporte un enseignement à en tirer.

Cette histoire concerne trois messagers qu’Allah a envoyés dans un village pour appeler son peuple à l’adoration d’Allah. Cependant, le peuple a refusé de les écouter. Un homme qui a cru aux messagers d’Allah a appelé le peuple à le suivre en leur expliquant qu’ils n’avaient rien à perdre, étant donné que les Messagers ne réclament aucun retour pour leur demande. Mais l’homme a été tué par les gens du village. Par conséquent, ils ont subi une mort atroce, non pas par une armée, mais par un Cri qu’Allah leur a infligé.

L’homme qui a cru en Allah, se voit offrir par Allah une des plus belles récompenses qu’est le Paradis ! Et c’est cela la récompense de tous ceux qui croient en Allah et ont la foi.

Bon à savoir

Le nom de l’homme n’est pas cité dans le Coran, mais selon certaines sources, son nom était “Habib Najjar” (Habib le charpentier) qui est enterré dans le bazar d’Antioche en Turquie.

Récitation de sourate Ya-Sin

Une récitation de Sourate Ya-Sin accompagnée de sa traduction en français.

Conclusion

Sourate Ya-Sin est l’une des sourates les plus vertueuses que tout musulman devrait réciter en permanence. Elle couvre des sujets qui sont particulièrement importants dans le Coran notamment la révélation, la prophétie, la résurrection…

En guise d’exemples pour les mécréants, Allah récite dans la sourate Ya-Sin l’histoire des gens de la cité qui ont reçu un lourd châtiment suite à leur mécréance et oppositions aux messagers d’Allah qu’ils avaient traité d’imposteurs.

Sourate Ya-Sin projette aussi devant l’être humain une image magnifique de l’au-delà afin qu’il connaisse au préalable ce qui attend tout bon croyant en dieu et qui suit le droit chemin dicté dans le Saint Coran.

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page